ISSN 2269-5141

Accueil > Philosophie Politique > François Hartog : La nation, la religion, l’avenir. Les traces d’Ernest (...)

François Hartog : La nation, la religion, l’avenir. Les traces d’Ernest Renan

mercredi 5 avril 2017

Collection L’Esprit de la cité, Gallimard
Parution : 30-03-2017
Savant indubitable, Ernest Renan (1823-1892) fut aussi un homme controversé. Après la publication de sa Vie de Jésus, l’ancien séminariste est devenu pour les catholiques « le grand blasphémateur ». Bien que rallié tardivement au camp républicain, il allait être une des figures tutélaires que la IIIe République honora.
Trois questions guident le voyage qu’entreprend François Hartog sur les traces de Renan : l’avenir, la religion, la nation. Évolutionniste convaincu, Renan croit fortement à l’avenir, mais quel sera le devenir de l’idée même d’avenir ? Il pense que le christianisme a fait son temps, mais quelle sera la religion de l’avenir, puisqu’un avenir sans religion est inconcevable ? Forme politique de l’époque, la nation n’échappe pas non plus au travail du temps : quels seront l’avenir de la nation et celui de l’Europe ? Car dans le monde alors dominé par l’Allemagne, la question de la nation et celle de l’Europe sont liées.
Ces trois interrogations sont-elles encore les nôtres ? Dans la distance qui nous sépare de Renan et en nous servant de son œuvre comme d’un prisme, que nous donnent-elles à voir de notre contemporain ? Jusqu’à il y a peu, l’avenir de Renan pouvait être encore le nôtre ; la religion, jusqu’à il y a peu, semblait être derrière nous ; la nation paraissait, elle aussi, une forme politique épuisée et en voie d’être dépassée. Et voici que tous ces thèmes reviennent et nous portent à reconsidérer ce que nous avons cru savoir de notre situation.

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin