ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Philosophie contemporaine > Renaud Barbaras : Lectures phénoménologiques

Renaud Barbaras : Lectures phénoménologiques

lundi 10 juin 2019

Les textes ici réunis correspondent à une période importante de l’activité philosophique de l’auteur et accompagnent la maturation de sa pensée propre dont rendent compte les Recherches phénoménologiques, éditées parallèlement dans la même collection du « Grenier à sel ». Publiés sur une quinzaine d’années (1999-2015), ils ont incontestablement participé à l’effort d’élaboration théorique qui a traversé ces années, dont ils livrent une sorte de photographie.
L’effet de perspective produit est saisissant : selon l’aveu même de l’auteur, ils montrent « en accéléré », en en rapprochant un certain nombre d’étapes, le mouvement qui l’a conduit de sa lecture critique de Merleau-Ponty, de Sartre et de Patocka, ainsi que de quelques autres (Maldiney, Garelli), jusqu’à ses ouvrages récents et aux bilans dont témoignent les entretiens également réunis dans les Recherches phénoménologiques. Chacun des articles du présent volume constitue une lecture des auteurs manifestement aimantée par une interrogation théorique qui dépasse l’auteur abordé, mais, à l’évidence, la méditation historique vient nourrir en retour le questionnement philosophique qui en porte la trace. Ainsi, au moment même où il se sépare de Merleau-Ponty, Sartre ou Patocka, Renaud Barbaras semble redevable de leurs analyses. Ce sont ces dialogues ouverts et non clos qu’exposent finalement ces Lectures phénoménologiques.
Elles intéressent à ce titre aussi bien ceux qui veulent s’introduire à la phénoménologie française dans ses concepts majeurs, comme la chair (Merleau-Ponty) ou le désir (Sartre), ressaisis dans la pensée vivante et agissante de Renaud Barbaras, que ceux qui veulent plus spécifiquement étudier la philosophie que l’on dira à présent proprement « barbarassienne ».

SOMMAIRE

PRÉFACE par Renaud Barbaras
AVANT-PROPOS par Mathias Goy
ABRÉVIATIONS ET RÉFÉRENCES DES OUVRAGES CITÉS
Première partie MERLEAU-PONTY
1. Merleau-Ponty aux limites de la phénoménologie
2. Merleau-Ponty et la nature
3. Merleau-Ponty et la psychologie de la forme
4. L’ambiguïté de la chair
5. Le problème du chiasme
6. Le sens de la chair chez Michel Henry et Merleau-Ponty
Deuxième partie SARTRE
7. Le corps et la chair dans L’Être et le Néant
8. Désir et manque dans L’Être et le Néant
9. Une phénoménologie de l’impossibilité
de la phénoménologie
Troisième partie PATOCKA

10. La phénoménologie comme dynamique de la manifestation
11. L’héroïsme de la philosophie devant le monde
12. Le mouvement du monde et le problème de l’apparaître
13. L’autonomie de l’apparaître 231
Quatrième partie DE QUELQUES AUTRES
14. L’essence de la réceptivité : transpassibilité ou désir ?
 Sur Henri Maldiney
15. Du morceau de cire de Descartes à la madeleine de Proust
16. La réversibilité de la chair. Jacques Garelli et Maurice Merleau-Ponty
ORIGINE DES TEXTES

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin