ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > Histoire de la Philosophie > Charles Taylor : Les sources du moi. La formation de l’identité (...)

Charles Taylor : Les sources du moi. La formation de l’identité moderne

mardi 26 juin 2018

Les sources du moi

Le sentiment d’être soi, d’être doté d’une subjectivité et d’une vérité intérieure, a une histoire, dont cet ouvrage magistral retrace les sources. Cette généalogie remonte à saint Augustin, passe par Descartes et Montaigne et se prolonge jusqu’à aujourd’hui. Il s’agit de comprendre cette révolution inouïe qui a fait que les modernes se voient comme des êtres doués d’intériorité, comme des « moi » ayant une profondeur.

Loin de pouvoir se ramener à l’essor de l’individualisme libéral, cette histoire est celle d’une très longue quête pour définir et atteindre le bien. Au cœur de cette définition, on trouve ce que l’auteur appelle l’affirmation de la vie ordinaire. La montée en puissance de cette valeur, retracée ici de ses origines dans la Réforme jusqu’aux formes qu’elle prend de nos jours, aura profondément transformé notre conception de la raison.

Charles Taylor

Professeur émérite de philosophie à l’université McGill (Montréal), il est reconnu comme l’un des plus importants théoriciens nord-américains du multiculturalisme et du communautarisme. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels L’Âge séculier (Seuil, 2011).

Traduit de l’anglais par Charlotte Melançon

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin